THIERRY MAILLARD // Jazz

Date de sortie : 11 mars 2014
Concert de sortie : 4 avril 2014
Label : Cristal Records
Distribution : Harmonia Mundi
Booking : Aurore Thibault - aurore.thibault1@gmailc.com

THIERRY MAILLARD

Pianiste, compositeur, arrangeur et orchestrateur, Thierry Maillard a étudié le piano, l’accordéon, le contrepoint et l’analyse musicale à l’école normale de musique. Il se passionne pour la composition et l’orchestration de musique classique, et travaille le piano. Ses deux influences majeures sont Bela Bartok et Stravinsky.
Lorsqu’il a 17 ans, Thierry découvre le jazz. Très vite, il sait que la liberté d’expression de cette musique va devenir sa vie. Il forme son premier trio qui recevra les encouragements de Michel Petrucciani, lors du concours de Jazz d’Aiguillon. Puis il part pour New-York, à la rencontre des jazzmen américains, très influents en cette fin de 20ème siècle. Il y enregistre son premier album, sobrement intitulé « Paris New-York » avec John Patitucci à la contrebasse et Dennis Chambers à la batterie.
Le tournant arrive en 2000. Thierry crée un septet composé d’un trio de jazz et d’un quatuor à cordes. Formule encore peu exploitée à l’époque, l’ambition est de proposer une musique du monde mariant jazz et musique classique, où les cordes se mélangent au trio, invitant au voyage grâce à des rythmiques ethniques. L’album « New Septet » trouve un public et Thierry se rêve à jouer avec un orchestre symphonique.
Thierry parcourt les festivals du monde entier. Il fera notamment les premières parties d’Herbie Hancock et de John McLaughlin. Il joue sur scène et sur disque aux côtés de grands musiciens tels que : John Patitucci, Dennis Chambers, Bireli Lagrene, Chris Minh Doky, Bobby Shew, Débora Seffer, Michel Portal, Bernard Lubat, Yochk’o Seffer, Didier Lockwood, Dominique Di Piazza, Matthew Garrison, Robin DiMaggio, Neil Gerstenberg, Uzeb avec Paul Brochu, Alain Caron et Michel Cusson, Stéphane Guillaume, Dominique
Bertram, Jérôme Regard, Laurent Robin…

Une dose de jazz, une dose de classique, une dose de world music, des cordes placées comme des cuivres, une rythmique d’enfer et un magicien au piano, le tout ? Une potion musicale gorgée de saveurs.
Pour ce 11ème album, Thierry revient entouré des précieux Yoann Schmidt à la batterie et Matyas Szandai à la contrebasse. Il invite un orchestre de 12 cordes, pour lequel il innove dans la composition et l’orchestration : il mêle subtilement l‘écriture classique des cordes à l’écriture rythmique du jazz, les place comme des cuivres à la manière d’un big band, permettant ainsi un renouveau musical et un émouvant voyage mélodique.
Difficile de ne pas être submergé par ce mélange de lyrisme subtil et d’énergie constante et parfaitement maîtrisée. Afin d’illustrer sa musicalité originale et ses inspirations éclectiques, le pianiste a invité des artistes comme Didier Malherbe au doudouk ou Djemai
Abdenour au oud entre autres …..

Clips ou vidéos //